Investissement immobilier : quel est le plus rentable ?

Le droit immobilier s’allie avec d’autres domaines pour aider les investisseurs à être le plus rentables possible. Alors entre jouer de la fiscalité dans le meublé ou dans le neuf pour faire des profits, espérer des rendements variables dans les résidences de services ou encore revendre des biens, quel type de location choisir pour faire des bénéficies ? 

Investir dans le neuf

Le droit immobilier permet à tous les investisseurs, particuliers ou entreprises, de faire des affaires dans le neuf ou dans les bâtiments refaits à neuf. Un studio ou un deux-pièces peut suffire, tant que le caractère meublé demeure. Le bien doit être équipé et contenir tous les meubles nécessaires à la vie quotidienne. Il peut être neuf ou ancien mis en vente.

  • Si le bien se trouve dans un immeuble neuf et fait partie d’unerésidence services, le fisc attribue des avantages fiscaux de 20 % surla TVA à 20 %. Les droits de mutation sont également plus bas ;
  • Si la maison (par extension) est située dans un vieux bâtiment, l’investisseur est totalement exonéré de la TVA sur le montant total de l’achat. Seulement, les frais d’acquisition seront plus élevés que d’habitude.

Un rendement variable, mais garanti

Le rendement locatif est le ratio qui permet de mesurer la rentabilité réelle d’un placement immobilier. C’est la rentabilité brute ou les bénéfices calculés sans que les fiscalités aient été soustraites. Elle peut varier selon le prix d’achat, les loyers, les taxes, etc. Ainsi, le rendement peut également varier.

Les locations pour habitation dans les grandes villes, par exemple, ne rapportent pas beaucoup parce que les frais fiscaux sont élevés.  

Justement, seules les résidences de services peuvent être réellement rémunératrices. Elles permettent de dégager un rendement considérable et garanti pour plusieurs années. Le loyer étant fixe et déjà connu lors de la signature du contrat. Même s’il dure longtemps, le propriétaire est sûr de percevoir des loyers tous les jours. Le droit immobilier offre ainsi de nombreux avantages aux loueurs propriétaires.

La revente : une autre possibilité

Vous pouvez faire des bénéfices grâce à une revente : d’un bien en particulier ou de votre résidence principale. La liquidité n’est pas très lucrative, mais la plus-value peut l’être. Vous pouvez avoir une belle somme si les surplus sont importants. Attention à respecter l’estimation légale du bien.

Investir dans la revente (totalement) peut ainsi être rentable surtout si vous avez demandé l’aide d’un professionnel. Mais la location reste la seule source de revenu stable et de longue durée garantie, surtout si c’est une location meublée dans une résidence services comme avec les personnes âgées. Les baux commerciaux rapportent également surtout si le contrat est signé pour plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *