L’achat de followers sur Instagram et la concurrence déloyale : les enjeux juridiques

Face à la croissance exponentielle des réseaux sociaux, notamment d’Instagram, de nombreuses entreprises et influenceurs cherchent à accroître leur visibilité et leur notoriété. Pour cela, certains n’hésitent pas à recourir à l’achat de followers, une pratique qui soulève des enjeux juridiques importants liés à la concurrence déloyale et au respect des règles éthiques.

L’achat de followers sur Instagram : une pratique controversée

Il est aujourd’hui possible d’acheter facilement des followers sur Instagram, grâce à des plateformes spécialisées ou des services tiers. Ces offres permettent d’augmenter rapidement le nombre d’abonnés ou de « j’aime » sur un compte ou une publication, en échange d’une somme d’argent. Si cette pratique peut sembler séduisante pour gagner rapidement en visibilité, elle est également controversée et critiquée pour plusieurs raisons.

Le principal reproche fait à l’achat de followers est qu’il fausse les métriques utilisées pour mesurer la popularité et l’influence d’un compte Instagram. En effet, les abonnés achetés sont souvent des comptes fictifs ou inactifs qui ne génèrent pas de véritable engagement. Cela peut induire en erreur les partenaires commerciaux ou les annonceurs qui se basent sur ces données pour choisir leur partenaire.

En outre, cette pratique peut nuire à la réputation de celui qui y a recours. Lorsqu’elle est découverte, elle peut susciter la méfiance et l’indignation des autres utilisateurs, qui peuvent se sentir trompés ou manipulés. De plus, les plateformes de réseaux sociaux elles-mêmes condamnent cette pratique : Instagram, par exemple, met régulièrement en place des actions pour identifier et supprimer les comptes suspects ou frauduleux.

A lire  L'article 1495 : un pilier de la législation de l'arbitrage

La concurrence déloyale liée à l’achat de followers sur Instagram

L’achat de followers sur Instagram peut être considéré comme une forme de concurrence déloyale, car il permet à certains acteurs d’obtenir un avantage compétitif indu sur leurs concurrents en gonflant artificiellement leur notoriété. La concurrence déloyale est une notion juridique qui désigne les pratiques commerciales visant à porter atteinte aux intérêts d’un concurrent par des moyens illicites ou contraires à la bonne foi.

Dans le domaine du droit français, la concurrence déloyale est principalement encadrée par le Code civil et le Code de commerce. Les dispositions applicables sont notamment l’article 1240 du Code civil, qui impose aux professionnels une obligation générale de loyauté dans leurs relations commerciales, et l’article L. 442-6 du Code de commerce, qui sanctionne les agissements ayant pour objet ou pour effet de fausser le jeu de la concurrence.

Ainsi, l’achat de followers pourrait être qualifié de concurrence déloyale si un concurrent parvient à prouver que cette pratique lui a causé un préjudice et qu’elle constitue une violation des règles de la concurrence. Les sanctions encourues dans ce cadre peuvent être civiles (indemnisation du préjudice subi) ou pénales (amendes, voire peines d’emprisonnement).

Les enjeux juridiques autour de l’achat de followers sur Instagram

Outre les questions liées à la concurrence déloyale, l’achat de followers soulève également des enjeux juridiques relatifs au respect des règles éthiques et déontologiques. En effet, cette pratique peut être considérée comme trompeuse et contraire à l’obligation de transparence qui incombe aux professionnels, notamment lorsqu’il s’agit d’influenceurs travaillant avec des marques.

A lire  Tout savoir sur l'annonce légale : démarches, obligations et impacts

L’article L. 121-4 du Code de la consommation définit la pratique commerciale trompeuse comme une action ou omission ayant pour objet ou pour effet d’induire en erreur le consommateur sur les caractéristiques essentielles d’un produit ou d’un service. Dans le cas de l’achat de followers, il pourrait être argué que cette pratique vise à tromper les utilisateurs sur la popularité réelle d’un compte Instagram et, par extension, sur la qualité ou la pertinence des produits ou services promus par celui-ci.

Enfin, il convient de souligner que les influenceurs sont soumis à des obligations spécifiques en matière de publicité, notamment en vertu de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication (dite « loi Léotard ») et des recommandations de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP). Ces règles imposent notamment aux influenceurs d’identifier clairement les contenus sponsorisés et de ne pas induire en erreur leurs abonnés sur la nature des relations qu’ils entretiennent avec les marques.

En conclusion, l’achat de followers sur Instagram soulève des enjeux juridiques importants liés à la concurrence déloyale et au respect des règles éthiques. Les acteurs concernés doivent donc être vigilants quant à leur pratique et veiller à adopter une démarche transparente et respectueuse des principes qui régissent le monde professionnel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*