Les différents types de divorces

Divorce par consentement mutuel

Un divorce par consentement mutuel est le type de divorce le plus rapide et le moins coûteux. Les époux s’accordent sur les termes du divorce, ce qui permet aux avocats de rédiger un contrat de divorce pour leur signature. Il faut généralement moins de six mois pour obtenir un divorce par consentement mutuel. La procédure est relativement simple et ne nécessite pas d’audience devant un juge.

Divorce en litige

Un divorce en litige est le type de divorce le plus long et le plus coûteux. Les époux ne peuvent pas s’entendre sur les termes du divorce, ce qui entraîne des procédures judiciaires. Dans un tel cas, les avocats des époux se rencontrent pour tenter de résoudre les différends. Si aucun accord n’est conclu, une audience devant un juge aura lieu pour déterminer les termes du divorce.

Divorce sans faute

Un divorce sans faute est lorsque les époux ne sont pas en mesure d’attribuer la faute à l’autre époux et qu’ils souhaitent simplement mettre fin à leur mariage. Les époux peuvent demander un divorce sans faute auprès du tribunal, où ils devront rédiger une déclaration sous serment affirmant qu’ils ont essayé de sauver leur mariage mais qu’ils ne peuvent plus vivre ensemble. La procédure est relativement simple et ne nécessite pas d’audience devant un juge.

Divorce à l’amiable

Un divorce à l’amiable est lorsque les époux sont d’accord sur tous les aspects du divorce, y compris la garde des enfants, la propriété et/ou la pension alimentaire. Un avocat peut aider chaque partie à rédiger une convention de divorce qui sera présentée au tribunal pour homologation. Le processus prend généralement moins de six mois.

A lire  Quelles sont les différentes procédures de divorce ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*