Les comportements à éviter lors d’une procédure de divorce

En engageant une procédure de divorce, les deux parties ne sont pas encore libres. C’est seulement à l’annonce officielle de la dissolution du mariage que l’union prend fin. Pour ne pas commettre des fautes durant la procédure, des comportements sont donc à bannir. 

Quitter le domicile conjugal pour trouver un nouveau chez-soi

Nombreux sont les époux qui font l’erreur de quitter le domicile conjugal bien avant de divorcer, d’autres le font dans le cadre même de la procédure de divorce. Pouvoir choisir de vivre sans rendre compte à l’autre en trouvant un petit chez-soi, il faut en revanche tenir compte du fait que le divorce n’est pas prononcé, le contrat de mariage tient toujours et les époux sont donc encore soumis à la communauté de vie. Une cohabitation est donc incontournable jusqu’à l’annonce officielle de leur divorce, dans le cas échéant, l’acte sera considéré comme une faute. Certaines situations peuvent toutefois conduire le juge à prendre la décision de laisser l’autre partie à changer de domicile au cours d’une procédure (harcèlement, violences verbales, danger pour les enfants en cas de violences physiques ou autres).

Se lancer dans les nouvelles conquêtes

L’engagement d’une procédure de divorce marque la future dissolution de l’union d’un couple. L’anticipation d’une vie de célibataire ne devrait pourtant pas encore être dans la liste de votre priorité, car seul à partir de l’annonce du divorce que vous allez être en droit de tester votre pouvoir de séduction. Inutile donc de chercher à faire de nouvelles conquêtes avant ou durant la procédure de divorce, car le couple est encore soumis au devoir de fidélité en tant que mariés officiellement. Dans le cadre d’une procédure de divorce, si vous allez vous mettre en situation d’adultère et que votre époux(se) parvient à prouver votre acte au juge, quelques paramètres risquent d’être changés sur la procédure.

Empêcher l’accès du domicile conjugal à l’autre

Engager une procédure de divorce ne signifie en aucun cas que vous avez le droit de laisser l’autre sur le palier en l’empêchant d’accéder au domicile conjugal. Même si vous n’arrivez plus à le supporter, vous devez attendre l’annonce officielle du divorce pour changer les serrures si vous ne voulez pas constituer une faute. Une fois le divorce prononcé, vous pouvez reprendre possession de votre espace de vie. C’est uniquement en évitant ces comportements que vous allez être sûr d’accélérer la procédure de votre divorce. Pour retrouver votre vie de célibataire, armez-vous donc de patience avant de faire de nouvelles rencontres ou de quitter le domicile conjugal. D’ailleurs, si vous vous mettiez d’accord, engager une procédure de divorce à l’amiable réduirait votre temps d’attente, car cette dernière est plus rapide et moins coûteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *