Les obligations et les risques concernant l’assurance habitation locataire

Vous allez louer un logement pour la première fois ? Il faut dans ce cas faire attention sur différents points avant de signer le contrat de bail. La loi vous oblige par exemple à souscrire à une assurance habitation pour éviter de prendre des risques inutiles. Vous devrez faire correctement les choses avant d’aménager dans votre nouvelle habitation.

Une assurance habitation permet de prévenir les risques locatifs

Une assurance habitation locataire permet avant tout de couvrir les dégâts qui se manifestent sur un immeuble mis en location. Les dommages peuvent être causés par différentes situations comme les suivantes :

  • Un incendie
  • Un dégât des eaux
  • Une explosion

En tant que locataire, vous êtes tenu responsable des dégâts qui peuvent apparaître sur le bâtiment. Il faut alors avoir une assurance habitation pour couvrir tous les risques que vous pourrez avoir. Il suffit de contacter l’assureur pour réaliser les prises en charge dont vous avez besoin.

Il est important de vérifier la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 dans son article 7 pour connaître vos obligations. Le propriétaire peut vous exiger une attestation d’assurance au moment de votre management. Il peut d’ailleurs renouveler sa requête chaque année pour s’assurer que vous êtes toujours couvert.

Une assurance habitation locataire offre des garanties convaincantes

Le fait de souscrire à un contrat d’assurance engagera en premier lieu votre responsabilité locative. Votre assureur peut de ce fait prendre en charge le paiement des réparations que vous devrez réaliser. Notez toutefois que ce type d’assurance ne couvre que les dommages sur le bâtiment.

A lire  Accident de travail : les conséquences sur le droit à la formation professionnelle du salarié victime

Le contrat ne peut pas couvrir les problèmes que vous pourrez causer auprès des tierces personnes comme vos voisins. Un problème provenant du logement peut par exemple causer un accident envers ces personnes.

Vous pouvez dans ce cas choisir les garanties risques locatifs. Il est possible de les compléter selon vos besoins avec les couvertures supplémentaires que vous souhaitez. Prenez par exemple en compte la garantie de « recours voisins et des tiers ». Cela vous évitera des dépenses financières en cas de dommages causés auprès des autres. Ces soucis sont souvent causés par la propagation d’un incendie.

Comment souscrire à l’assurance habitation pour locataire ?

La loi vous oblige à souscrire à une assurance auprès d’un organisme habilité. La souscription doit se faire avant la remise des clés pour que vous puissiez aménager sereinement. Vous pouvez en tout cas vous tourner vers un établissement assureur ou un courtier. Un agent général d’assurance peut aussi vous aider à trouver la meilleure formule. Il reste en dernier lieu la banque qui peut vous proposer un contrat d’assurance habitation locataire parfait.

Il est possible d’obtenir une assurance multirisque habitation en vous tournant vers un organisme habilité. Celle-ci regroupe en principe de nombreuses garanties dont vous aurez besoin pour votre logement. Il faut en tout cas faire attention avec la responsabilité civile qui est une garantie indispensable dans un contrat d’assurance.

Le cas de non-souscription à une assurance habitation par le locataire

Vous ignorez que vous devrez contracter une assurance habitation avant d’aménager dans votre nouveau logement ? Le propriétaire peut prendre des mesures dans ce genre de situation. Il peut dans ce cas mettre fin au contrat de location. Il suffit qu’il évoque la clause qui lui donne ce droit à travers le bail.

A lire  Assistance juridique : comment réagir face à un litige ?

Le propriétaire peut se tourner vers un huissier pour vous interpeller. La résiliation du contrat prend effet après un mois si sa requête reste sans réponse. Vous pouvez aussi négocier avec votre propriétaire pour qu’il souscrive à une assurance habitation à votre place. Cela peut se faire dans les règles si vous vous référez à la loi Alur. Le montant de la prime sera dans ce cas ajouté avec le loyer que vous payez tous les mois.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*