Retrait de permis et CBD

Pour éviter de vous blesser et de mettre en danger la vie des autres usagers de la route. Il est important d’être bien lucide quand vous conduisez. La consommation de CBD quand vous êtes au volant est d’ailleurs interdite par la loi. De même, il est recommandé de ne pas conduire si vous venez d’en prendre. En effet, même si ce n’est pas une substance qui provoque des effets stupéfiants. Le CBD peut vous fournir une certaine détente et altérer votre capacité à vous concentrer et à rester vigilant. Dans le cas où vous êtes testé positif au CBD alors que vous êtes au volant. Vous risquez plusieurs sanctions.   

Retrait et suspension de permis de conduire

Pour assurer la sécurité de toutes les personnes qui utilisent la route. Les officiers et les agents de police effectuent souvent des contrôles routiers. La plupart des cas, ces officiers vont vous demander de réaliser un test pour vérifier votre taux d’alcool ainsi qu’un test pour vérifier que vous n’avez pas consommé de CBD si :

  • Vous conduisez sans votre ceinture de sécurité.
  • Vous avez commis un excès de vitesse.
  • Vous avez causé un accident corporel et que l’agent de police pense que c’est le résultat de la consommation de CBD.
  • Vous êtes impliqué dans un accident de la route qui a entraîné la dégradation de matériel.
  • Vous avez commis un homicide involontaire.

Si vous avez aussi commis une infraction qui est sanctionnée par le retrait de votre permis de conduire. Il est également possible que l’on vous demande de réaliser un test de dépistage de CBD. Votre permis de conduire sera d’ailleurs suspendu durant la période de test. Si le test s’avère positif, le préfet va procéder à une suspension administrative de 6 mois de votre permis de conduire. Et si l’affaire arrive jusqu’au tribunal, il peut décider de vous retirer votre permis de conduire dans une durée maximale de 3 ans.

L’annulation du permis de conduire

Même si le CBD est autorisé en France, il est toutefois considéré comme stupéfiant au niveau du Code de la route. De ce fait, si vous avez déjà été sanctionné pour avoir pris le volant après avoir consommé cette substance. Et que vous récidivez, votre permis de conduire sera automatiquement annulé. De plus, vous ne pourrez pas repasser l’examen pour avoir le permis de conduire pendant 3 ans.

Les sanctions en cas de conduite avec du CBD

Outre la suspension et le retrait de votre permis de conduire suite à une conduite avec ou après avoir consommé du CBD. Vous serez convoqué devant la justice comme un CRPC ou une ordonnance pénale si c’est votre première condamnation. À l’issue de cette convocation, le Code de la route peut ordonner comme peine principale le paiement d’une amende de 4 500 € avec une peine d’emprisonnement de 2 ans. D’autres sanctions sont prévues pour ce genre de délit comme celui de vous interdire de repasser le permis pendant une période de 3 ans. La confiscation de votre voiture ainsi que la participation à un stage de sensibilisation à la sécurité routière peuvent venir compléter la liste de votre sanction en cas de conduite avec du CBD.

Le retrait des points du permis de conduire

Conduire avec ou après avoir consommé du CBD entraîne le retrait de 6 points de votre permis de conduire. C’est pourquoi, si vous ne voulez pas perdre vos points, il est important de ne pas prendre le volant en consommant ou après avoir consommé du CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.